Le guide de votre bien-être à domicile

Do in

Se former au Do In

do in

© Biffspandex - iStockphoto

Que l'on choisisse de suivre un cours, un stage ou de lire un ouvrage spécialisé, s'initier au Do In requiert surtout du temps et de l'assiduité. Libre à chacun, ensuite, d'opter pour la méthode qui lui correspond le mieux.
  1. Apprendre le Do In en autodidacte
  2. Prendre des cours de Do In

Apprendre le Do In en autodidacte

Le Do In est une technique de massage qui se pratique sur soi-même et ne nécessite pas de connaissance approfondie en énergie ou en anatomie. En ce sens, il se prête particulièrement bien à un apprentissage par les livres. Il existe de nombreux ouvrages traitant de cette thématique, parmi lesquels "Le livre du Do In" de Michio Kushi, "Do In : Le bien-être au bout des doigts", de Dominique Launay ou encore "L'art du Do In : Se renouveler chaque jour", de Jean Rofidal. Grâce à ces lectures, vous pourrez acquérir, à votre rythme, des gestes simples d'auto-massage qui, s'ils sont pratiqués régulièrement, vous apporteront un réel bien-être. Par ailleurs, sachez qu'il existe également des DVD de Do In, qui vous seront d'une grande utilité pour bien comprendre les différents mouvements à effectuer.

Prendre des cours de Do In

Le Do In fonctionne sur les mêmes principes que le shiatsu, c'est pourquoi les deux activités sont souvent enseignées dans les mêmes écoles, en complément l'une de l'autre. Que vous soyez à Mulhouse, Paris, Perpignan ou Toulon, vous trouverez quelques adresses d'écoles de shiatsu Iokaï (avec enseignement du Do In) sur le site www.iokaishiatsufrance.fr. En région parisienne, vous trouverez également de quoi vous former à cette pratique sur www.clartedugeste.fr, à Montpellier sur www.shiatsu-doin-montpellier.com, à Toulouse sur le blog de l'association Ginkgo Biloba, ou encore près de Nantes sur le site www.bonpiedbonheur.com. Il s'agit généralement de cours collectifs d'environ une heure. Grâce aux techniques qui vous seront enseignées, vous pourrez avoir recours au Do In à chaque fois que le besoin s'en ressent : chez vous pour commencer la journée en forme, sur votre lieu de travail pour vous déstresser et même dans les embouteillages. Enfin, si vous ne souhaitez pas suivre des cours régulièrement, vous pouvez participer à des stages ou formations courtes, et ce afin d'acquérir rapidement les bases du Do In.

Choisir sa formation en Do In

Comme le shiatsu ou le yoga, le Do In est une activité non règlementée, ce qui signifie que tout un chacun peut se prétendre formateur dans le domaine. Avant de vous inscrire dans un cours, demandez donc à assister au premier cours gratuitement afin de vérifier si cela correspond bien à vos attentes. Renseignez-vous également sur le cursus du professeur. A-t-il obtenu une certification (de la Fédération française de shiatsu traditionnel par exemple) ? Combien de temps a duré sa formation ? Depuis combien d'années pratique-t-il le Do In ? Veillez également à choisir un professeur avec lequel vous vous sentez à l'aise, vous serez ainsi dans de meilleures dispositions pour recevoir un apprentissage. Par ailleurs, n'hésitez pas à comparer les tarifs affichés, car ceux-ci peuvent varier du simple au triple en fonction de l'école ou de l'association choisie.